Aller directement au contenuAller directement à la recherche

Colorations capillaires et pellicules : quel est le rapport ?

L’effet des colorations capillaires a été assez bien documenté. Mais existe-t-il un rapport entre les colorations capillaires et les pellicules?

Les colorations de salon et du commerce ne se contentent pas toujours d’apporter une belle couleur à vos cheveux.

Ces teintures chimiques peuvent causer des problèmes et rendre vos cheveux faibles, secs et cassants. Dans les cas extrêmes, les colorations capillaires peuvent donner lieu à une chute de cheveux, liée à la casse.

Leur effet sur votre cuir chevelu peut être tout aussi frustrant. Les colorations capillaires peuvent causer des démangeaisons et des desquamations, mais s’agit-il de pellicules ? Tout d’abord, nous allons essayer de comprendre ce que sont réellement les pellicules.

C’EST QUOI LES PELLICULES ?

De nombreuses affections peuvent faire apparaître des symptômes semblables aux pellicules, mais ces dernières sont généralement causées par un organisme : le malassezia.

Le malassezia est un microbe qui vit sur le cuir chevelu. Il survit grâce à la présence de sébum sur votre cuir chevelu, et pour beaucoup d’entre nous, il est plutôt inoffensif.

Malheureusement, certaines personnes y sont parfois sensibles. Et dans ces cas, le corps réagit en faisant apparaître des pellicules.

RAPPORT ENTRE LES COLORATIONS CAPILLAIRES ET LES PELLICULES

En vérité, les colorations capillaires elles-mêmes ne créent pas de pellicules. Cependant, si vous êtes déjà sujet aux pellicules, les colorations capillaires peuvent contribuer à leur apparition.

Que se passe-t-il au niveau du cuir chevelu ?

Tout d’abord, les produits chimiques présents dans les colorations capillaires peuvent éliminer les lipides/le sébum de protection de votre cuir chevelu, ce qui le laisse exposé et vulnérable aux dommages de substances irritantes comme le malassezia.

Vous risquez donc d’avoir plus de chances de développer des pellicules.

Ensuite, les produits chimiques puissants que contiennent les colorations capillaires peuvent être irritants en eux-mêmes, surtout si votre cuir chevelu est déjà affaibli à cause des pellicules.

Vous pouvez rencontrer des symptômes de dermatite de contact :

  • Démangeaisons

  • Démangeaisons du cuir chevelu dues à une irritation de la peau

  • Plaques enflées

  • Rougeurs de la peau

Enfin, certains produits chimiques dans les colorations capillaires, comme la paraphénylènediamine (PPD), sont des sensibilisants connus, ce qui signifie que l’on peut y développer une réaction allergique après une exposition répétée. Ils peuvent également faire apparaître des symptômes semblables à ceux des pellicules. Si vous souffrez déjà d’une allergie au PPD, vous devez éviter toutes les colorations capillaires oxydantes (ces kits comprennent généralement 2 flacons que vous devez mélanger).

QUE FAIRE POUR SOIGNER L’IRRITATION DU CUIR CHEVELU

Heureusement, vous pouvez suivre quelques étapes simples pour éviter l’irritation du cuir chevelu due aux colorations capillaires :

  • Commencez par un cuir chevelu sain : si vous êtes sujet aux pellicules, utilisez régulièrement un shampooing antipelliculaire environ 2 semaines avant d’utiliser une coloration capillaire

  • Suivez toujours les instructions d’utilisation du fabricant de la coloration capillaire

  • Évitez de laver vos cheveux 1 à 2 jours avant la coloration : le sébum naturel protégera votre cuir chevelu

Avant et après la coloration, un shampooing nourrissant aidera à renforcer les cheveux affaiblis, tout en hydratant et en aidant à protéger le cuir chevelu de l’irritation. Si votre cuir chevelu est particulièrement sensible, un shampooing doux aidera à éliminer les démangeaisons lors de votre routine capillaire quotidienne.

Rejoindre notre communauté