Aller directement au contenuAller directement à la recherche

Alcool et pellicules : quel est le rapport ?

Sur Internet, les spéculations vont bon train concernant le rapport entre les pellicules et l’alcool. Votre bière ou verre de vin du soir est-il à l’origine des pellicules ? Lisez notre guide pour découvrir la vérité et savoir comment éviter les démangeaisons du cuir chevelu.

Si l’on en croit une simple recherche sur Google, l’alcool provoque l’apparition de pellicules. Mais cela n’est pas aussi simple.

Pour comprendre le lien entre l’alcool et les pellicules, vous devez d’abord étudier ce que sont ces dernières, ainsi que l’effet de l’alcool sur vos cheveux et votre cuir chevelu.

C’EST QUOI LES PELLICULES ?

Les pellicules sont causées par un microbe nommé malassezia, que l’on trouve sur tous les cuirs chevelus.

Il se nourrit du sébum du cuir chevelu et laisse de l’acide oléique en sous-produit. C’est un problème pour la moitié de la population mondiale, car 1 personne sur 2 est sensible à l’acide oléique.

Lorsque c’est le cas, votre cuir chevelu réagit en augmentant la vitesse à laquelle il produit et élimine les cellules de la peau, ce qui cause les problèmes suivants :

  • Desquamations blanches dans les cheveux

  • Démangeaisons

  • Irritation

Il s’agit des symptômes des pellicules, et même si leur cause est toujours la même, certains facteurs peuvent déclencher leur apparition ou les aggraver :

  • Changements hormonaux

  • Stress

  • Excès de sébum sur le cuir chevelu

  • Lavage incorrect ou trop peu fréquent des cheveux

L’alcool, cependant, ne figure pas dans la liste des causes.

Alors, quel est le rapport présumé ?

LES EFFETS DE LA CONSOMMATION D’ALCOOL

Boire beaucoup d’alcool, et même le simple fait d’en boire régulièrement, entraîne beaucoup d’effets potentiellement négatifs sur le corps.

Mais seuls certains nous intéressent.

L’alcool est diurétique. Cela signifie qu’il pousse vos reins à éliminer l’eau en excès dans votre système, ainsi que différents nutriments et électrolytes. C’est cet effet qui est responsable de la gueule de bois. Il pousse vos reins à éliminer l’eau en excès dans votre système, ainsi que différents nutriments et électrolytes pourtant essentiels.

Cela signifie également qu’une consommation excessive peut produire les symptômes suivants :

  • Assèchement de la peau

  • Gonflements

  • Rougeurs

Lorsqu’ils sont associés, ces symptômes peuvent être confondus avec les pellicules, mais ils en sont bien distincts.

BIÈRE ET PELLICULES

Selon Internet, la bière semble être liée aux pellicules de deux manières principales.

Le premier camp indique que se laver les cheveux avec de la bière permet de traiter les pellicules.

Selon cette théorie, la bière étant fabriquée avec de la levure et contenant beaucoup de vitamine B, elle constitue un excellent soin contre les pellicules.

Malheureusement, cette affirmation n’est étayée par aucune base scientifique : le meilleur moyen de se débarrasser des pellicules reste l’utilisation d’un bon shampooing.

Le deuxième rapport entre la bière et les pellicules, le plus répandu, clame que votre boisson préférée cause la desquamation de votre cuir chevelu.

On établit généralement un lien entre le contenu en levure de la bière et le fait que le malassezia soit lui aussi une levure. Encore une fois, cela n’est pas tout à fait exact.

Le fait que la bière contienne de la levure ne signifie pas qu’elle cause l’apparition de pellicules. Seule une levure, le Malassezia Globosa, en est la cause, et elle n’est pas utilisée lors du brassage.

Elle déclenche l’apparition de pellicules en vivant sur la surface de votre peau, pas dans vos intestins. Les levures de la bière que vous buvez restent pour la plupart dans le système digestif.

En fait, il n’existe aucune preuve associant les deux. Bien qu’il soit bénéfique de limiter votre consommation de bière, vous ne verrez pas d’amélioration si vous avez des pellicules.

SAUVEZ VOTRE CUIR CHEVELU

Nous pouvons donc tirer deux conclusions :

  • L’alcool ne déclenche pas l’apparition de pellicules

  • L’alcool peut assécher la peau et aggraver le problème de desquamation.

Pour soigner votre cuir chevelu sec, buvez moins d’alcool et plus d’eau. En attendant, l’utilisation régulière d’un bon shampooing antipelliculaire aidera à éliminer les pellicules visibles et à hydrater votre cuir chevelu.

TRAITER LA SÉCHERESSE DU CUIR CHEVELU

Heureusement, pour mettre un terme aux symptômes liés à une consommation régulière d’alcool, il suffit de remplacer la bière par de l’eau.

Vous pourrez éviter ainsi l’assèchement de la peau et l’aider activement à se réhydrater.

Pour contrer les pellicules, l’utilisation d’un shampooing ou d’un shampooing 2en1 antipelliculaires est une excellente solution. Ils aideront à hydrater votre cuir chevelu et à contrôler la desquamation.

Le meilleur moyen de se débarrasser des pellicules et de les éviter reste l’utilisation d’un shampooing antipelliculaire*  testé et formulé scientifiquement.

Il n’existe pas d’autre méthode.

* Pellicules visibles, avec un usage régulier

Rejoindre notre communauté